Quand l'usure des cartilages s'installe...

En 2016, un sondage réalisé par l’IFOP pour le compte de l’INSERM nous apprenait que 93% des Français avaient déjà souffert des articulations. 

Pire : au moment précis de l’enquête, la moitié des personnes interrogées ressentaient une gêne articulaire !

Sans surprise, ces résultats étaient aussi fonction de l’âge. 

On aurait donc pu imaginer que ces troubles ne concernaient pas les plus jeunes. Et pourtant, même chez les 18-24 ans, un sondé sur trois a déclaré souffrir de douleur articulaire.

Mais ce sont, bien évidement nos aînés qui sont le plus impactés ! 

85% des personnes de plus de 70 ans connaissent des gênes articulaires en France*. Le cartilage en particulier, se régénère moins bien chez les personnes âgées ; il n’exerce plus aussi bien sa fonction d’amortisseur entre les extrémités des os. Le mouvement devient plus difficile.

Les chocs et traumatismes, le surpoids, les mauvaises positions et le port de charges lourdes peuvent accentuer le processus. À cette usure naturelle, viennent s’ajouter les changements de saisons, l’humidité, qui tendent à augmenter les sensations de raideurs articulaires. Les articulations principalement touchées sont les genoux, les hanches et les vertèbres. 

Contrairement à l’os qui possède des propriétés de cicatrisation importante, le cartilage se renouvelle peu. En effet, il n’est ni innervé, ni vascularisé et c’est ce qui explique qu’il se répare difficilement.

Heureusement, dans la lutte pour préserver ou régénérer le cartilage, des scientifiques ont montré qu’il existe des ingrédients naturels et des nutriments capables de favoriser la régénération des cartilages.

*De Jaeger C. et Cherin P. « Medecine et longévité » 2011.