Les bons gestes pour des jambes légères même en été !

L’effet « jambes pesantes » concerne un nombre grandissant de Français. Ce phénomène est plus marqué lorsqu’il fait chaud, avec des sensations de fourmillements, de fatigue et de chaleur. Il existe heureusement de très nombreuses façons de soulager ce problème lié à la circulation sanguine. Activité physique, alimentation, actifs botaniques... Découvrez dans cet article les conseils d'experts.

Un phénomène saisonnier… mais pas obligatoire !

Les jambes « pesantes », un sujet brûlant par les temps qui courent !

En saison chaude, il est fréquent d'avoir des sensations de picotements et de fatigue.

Ce n’est pas un hasard si l’on ressent davantage cet inconfort en été : en effet, la chaleur dilate les veines qui ont alors des difficultés à faire remonter le sang vers le cœur.

Autrement dit, il est plus difficile dans ces conditions de lutter contre la pesanteur.

Il faut aussi savoir que les veines sont équipées d'un dispositif « anti-reflux » : il s’agit de valvules, disposées tous les 4 à 5 cm, dont les clapets s'ouvrent pour laisser monter le sang, puis se referment pour l'empêcher de redescendre. Or ces petites valves perdent en efficacité dès lors que la veine est dilatée.

La sensation des jambes pesantes serait-elle donc inévitable à la belle saison ?

La bonne nouvelle (notamment quand il fait chaud) est que de nombreux gestes simples permettent de soulager ce problème lié à la circulation sanguine. A commencer par l’activité physique.

Se bouger et se masser

Il est conseillé de pratiquer au moins 30 minutes d’activité physique par jour de manière à contracter les muscles des jambes qui propulsent le sang vers le haut du corps. Comment cela se traduit-il concrètement en fonction de l’activité pratiquée ?

  • Lors de la marche (standard, rapide, nordique…), il est conseillé, à la fin de chaque pas, d’élever le talon et de bien pousser sur la pointe des pieds afin d’écraser le gros orteil qui possède un nerf activant la pompe du mollet.
  • A vélo, électrique ou non, il est recommandé d’ajuster la hauteur de la selle pour avoir une jambe tendue en fin de poussée : cela exerce une pression sur la pointe des pieds qui contracte les mollets.
  • En natation enfin, misez sur les battements (en crawl, dos crawlé ou à l’aide d’une planche) : ces mouvements doux des jambes favorisent le pompage du sang situé dans les jambes.

Le saviez-vous ?

La sensation de jambes pesantes toucherait aujourd’hui un tiers de la population. En effet, notre mode de vie occidental accentue le problème, à cause de 2 facteurs qui favorisent une mauvaise circulation sanguine :

  • La sédentarité (position assise prolongée, moindre activité physique…)
  • L'alimentation (moins nutritive qu'autrefois)
Massage des jambes

Plusieurs autres gestes simples s’offrent à vous pour aider au bon retour veineux.

Le plus trivial, et qui permet de retrouver rapidement une sensation de jambes légères, consiste à se doucher avec des jets d’eau froide… Ce geste entraîne la contraction des vaisseaux et il est très agréable à expérimenter en été !

Complétez-le en vous massant les jambes à l’aide d’un gel ou d’un fluide à l’effet rafraîchissant et tonifiant. Ne massez que dans le sens ascendant (des chevilles vers les hanches), en appuyant fermement sur vos mollets et vos cuisses : ce faisant, vous améliorez mécaniquement le retour veineux.

Astuce : placez vos gels et fluides de massage au réfrigérateur pour en accentuer l'effet frais.

La vigne rouge, par voie orale, renforce la paroi des veines

La vigne rouge

En complément de l’activité physique et des massages, certains actifs botaniques renforcent la paroi des veines, pris par voie orale. C’est le cas de la vigne rouge :  les actifs de cette plante - des polyphénols, et plus particulièrement des anthocyanes (pigments) et des tanins - possèdent une action protectrice et tonique incontestable sur les vaisseaux sanguins.

Il a notamment été démontré que ces substances renforcent la paroi des capillaires sanguins et diminuent le gonflement des membres. La vigne rouge peut être utilisée à la fois en prévention et au moment où l’on ressent l’inconfort.

Alors n’hésitez pas à réaliser des petites cures de vigne rouge, à prendre sous la forme de tisane ou plus simple, de complément alimentaire.

Botanique

La vigne rouge est une variété aussi appelée « vigne teinturier » dont les feuilles ont la particularité de rougir précocement à la fin de l’été. Le secret de ce rougissement ? Une grande richesse en tanins, des molécules pigmentées qui sont d’ailleurs les actifs recherchés pour retrouver des jambes légères.

Faire rimer nutrition et circulation à l’apéro

Nutrition et circulation

L’alimentation joue aussi un rôle important : les artères et les veines sont constituées de muscles. Alors privilégiez au quotidien les protéines, des aliments qui entretiennent la masse musculaire.

On les trouve dans la viande, le poisson et les œufs ainsi que dans l’association légumineuses-céréales (lentilles et riz, pois chiches et semoule de blé, etc.).

Les nutritionnistes incitent également à augmenter la part des fruits rouges (myrtilles, fraises, framboises…) dans son alimentation car ils sont riches en flavonoïdes aux mille vertus.

Les huiles de noix, de colza ou de lin, riches en omégas 3, luttent contre le vieillissement des cellules des parois veineuses.

Un aliment cependant doit être diminué si l’on souhaite retrouver des jambes légères : il s’agit du sel qui, en augmentant la rétention d’eau, est défavorable au système veineux. 

Alors en été, repenser vos apéros !

Misez sur les végétaux crus, pour leur teneur en vitamine C naturelle, en associant radis, tomates cerise et bâtonnets de concombres et de carottes.

Protéinez votre buffet avec des fruits de mer (bigorneaux, bulots, crevettes). En plus des protéines, crustacés et coquillages regorgent d’antioxydants qui renforcent la résistance du système veineux.

Trinquez à votre santé !

L'essentiel en 3 points

Améliorez mécaniquement le retour veineux en massant vos jambes dans le sens ascendant et pratiquez 30 minutes d’activité physique par jour afin de contracter les muscles qui propulsent le sang vers le haut du corps.

En préventif ou au moment de la gêne, réalisez une cure de vigne rouge car ses actifs botaniques renforcent la paroi des veines.

Dans votre alimentation, augmentez la part des végétaux crus, notamment des fruits rouges qui améliorent la santé veineuse et diminuez le sel provoquant de la rétention d’eau.

Références

  • 200 plantes qui guérissent, Carole Minker, éd. Larousse.
  • www.thermes-dax.com
  • Kiesewetter H, Koscielny J, Kalus U et al. Efficacy of orally administered extract of red vine leaf AS 195 (folia vitis viniferae) in chronic venous insufficiency (stages I-II). A randomized, double-blind, placebo-controlled trial. Arzneimittelforschung 2000 ;50 :109-17.
  • Maryam Azhdari, Marzie Zilaee, Majid Karandish, et al. Red vine leaf extract (AS 195) can improve some signs and symptoms of chronic venous insufficiency, a systematic review. Phytotherapy research, 2020, Volume34, Issue10, Pages 2577-2585

Un phénomène saisonnier… mais pas obligatoire !

Les jambes « pesantes », un sujet brûlant par les temps qui courent !

En saison chaude, il est fréquent d'avoir des sensations de picotements et de fatigue.

Ce n’est pas un hasard si l’on ressent davantage cet inconfort en été : en effet, la chaleur dilate les veines qui ont alors des difficultés à faire remonter le sang vers le cœur.

Autrement dit, il est plus difficile dans ces conditions de lutter contre la pesanteur.

Il faut aussi savoir que les veines sont équipées d'un dispositif « anti-reflux » : il s’agit de valvules, disposées tous les 4 à 5 cm, dont les clapets s'ouvrent pour laisser monter le sang, puis se referment pour l'empêcher de redescendre. Or ces petites valves perdent en efficacité dès lors que la veine est dilatée.

La sensation des jambes pesantes serait-elle donc inévitable à la belle saison ?

La bonne nouvelle (notamment quand il fait chaud) est que de nombreux gestes simples permettent de soulager ce problème lié à la circulation sanguine. A commencer par l’activité physique.

Se bouger et se masser

Il est conseillé de pratiquer au moins 30 minutes d’activité physique par jour de manière à contracter les muscles des jambes qui propulsent le sang vers le haut du corps. Comment cela se traduit-il concrètement en fonction de l’activité pratiquée ?

  • Lors de la marche (standard, rapide, nordique…), il est conseillé, à la fin de chaque pas, d’élever le talon et de bien pousser sur la pointe des pieds afin d’écraser le gros orteil qui possède un nerf activant la pompe du mollet.
  • A vélo, électrique ou non, il est recommandé d’ajuster la hauteur de la selle pour avoir une jambe tendue en fin de poussée : cela exerce une pression sur la pointe des pieds qui contracte les mollets.
  • En natation enfin, misez sur les battements (en crawl, dos crawlé ou à l’aide d’une planche) : ces mouvements doux des jambes favorisent le pompage du sang situé dans les jambes.

Le saviez-vous ?

La sensation de jambes pesantes toucherait aujourd’hui un tiers de la population. En effet, notre mode de vie occidental accentue le problème, à cause de 2 facteurs qui favorisent une mauvaise circulation sanguine :

  • La sédentarité (position assise prolongée, moindre activité physique…)
  • L'alimentation (moins nutritive qu'autrefois)
Massage des jambes

Plusieurs autres gestes simples s’offrent à vous pour aider au bon retour veineux.

Le plus trivial, et qui permet de retrouver rapidement une sensation de jambes légères, consiste à se doucher avec des jets d’eau froide… Ce geste entraîne la contraction des vaisseaux et il est très agréable à expérimenter en été !

Complétez-le en vous massant les jambes à l’aide d’un gel ou d’un fluide à l’effet rafraîchissant et tonifiant. Ne massez que dans le sens ascendant (des chevilles vers les hanches), en appuyant fermement sur vos mollets et vos cuisses : ce faisant, vous améliorez mécaniquement le retour veineux.

Astuce : placez vos gels et fluides de massage au réfrigérateur pour en accentuer l'effet frais.

La vigne rouge, par voie orale, renforce la paroi des veines

La vigne rouge

En complément de l’activité physique et des massages, certains actifs botaniques renforcent la paroi des veines, pris par voie orale. C’est le cas de la vigne rouge :  les actifs de cette plante - des polyphénols, et plus particulièrement des anthocyanes (pigments) et des tanins - possèdent une action protectrice et tonique incontestable sur les vaisseaux sanguins.

Il a notamment été démontré que ces substances renforcent la paroi des capillaires sanguins et diminuent le gonflement des membres. La vigne rouge peut être utilisée à la fois en prévention et au moment où l’on ressent l’inconfort.

Alors n’hésitez pas à réaliser des petites cures de vigne rouge, à prendre sous la forme de tisane ou plus simple, de complément alimentaire.

Botanique

La vigne rouge est une variété aussi appelée « vigne teinturier » dont les feuilles ont la particularité de rougir précocement à la fin de l’été. Le secret de ce rougissement ? Une grande richesse en tanins, des molécules pigmentées qui sont d’ailleurs les actifs recherchés pour retrouver des jambes légères.

Faire rimer nutrition et circulation à l’apéro

Nutrition et circulation

L’alimentation joue aussi un rôle important : les artères et les veines sont constituées de muscles. Alors privilégiez au quotidien les protéines, des aliments qui entretiennent la masse musculaire.

On les trouve dans la viande, le poisson et les œufs ainsi que dans l’association légumineuses-céréales (lentilles et riz, pois chiches et semoule de blé, etc.).

Les nutritionnistes incitent également à augmenter la part des fruits rouges (myrtilles, fraises, framboises…) dans son alimentation car ils sont riches en flavonoïdes aux mille vertus.

Les huiles de noix, de colza ou de lin, riches en omégas 3, luttent contre le vieillissement des cellules des parois veineuses.

Un aliment cependant doit être diminué si l’on souhaite retrouver des jambes légères : il s’agit du sel qui, en augmentant la rétention d’eau, est défavorable au système veineux. 

Alors en été, repenser vos apéros !

Misez sur les végétaux crus, pour leur teneur en vitamine C naturelle, en associant radis, tomates cerise et bâtonnets de concombres et de carottes.

Protéinez votre buffet avec des fruits de mer (bigorneaux, bulots, crevettes). En plus des protéines, crustacés et coquillages regorgent d’antioxydants qui renforcent la résistance du système veineux.

Trinquez à votre santé !

L'essentiel en 3 points

Améliorez mécaniquement le retour veineux en massant vos jambes dans le sens ascendant et pratiquez 30 minutes d’activité physique par jour afin de contracter les muscles qui propulsent le sang vers le haut du corps.

En préventif ou au moment de la gêne, réalisez une cure de vigne rouge car ses actifs botaniques renforcent la paroi des veines.

Dans votre alimentation, augmentez la part des végétaux crus, notamment des fruits rouges qui améliorent la santé veineuse et diminuez le sel provoquant de la rétention d’eau.

Références

  • 200 plantes qui guérissent, Carole Minker, éd. Larousse.
  • www.thermes-dax.com
  • Kiesewetter H, Koscielny J, Kalus U et al. Efficacy of orally administered extract of red vine leaf AS 195 (folia vitis viniferae) in chronic venous insufficiency (stages I-II). A randomized, double-blind, placebo-controlled trial. Arzneimittelforschung 2000 ;50 :109-17.
  • Maryam Azhdari, Marzie Zilaee, Majid Karandish, et al. Red vine leaf extract (AS 195) can improve some signs and symptoms of chronic venous insufficiency, a systematic review. Phytotherapy research, 2020, Volume34, Issue10, Pages 2577-2585