La détox de printemps : faites le grand ménage

Bien souvent qui dit arrivée du printemps, dit aussi grand ménage. En ce moment de renouveau, nombreux sont ceux qui décident de nettoyer leur maison de fond en comble, pour éliminer la saleté accumulée et purifier leur intérieur. Et si ce grand nettoyage de printemps s’appliquait aussi à votre organisme ? Ce changement de saison serait-il le moment propice pour "régénérer" votre corps et évacuer toutes les toxines acquises durant l’hiver ? Il faut reconnaître que ces derniers temps vous manquez d’énergie, vous vous sentez vide de toute vitalité, ou au contraire peinez à trouver le sommeil. Le moment ne serait-il pas venu d’entamer une détox de printemps afin de vous sentir mieux dans votre corps et dans votre tête ?

  Le saviez-vous ?

La détox est loin d’être un régime. Il s’agit plutôt d’habitudes alimentaires que l’on va prendre sur une certaine durée dans le but de débarrasser les toxines de son organisme. A la clé, c’est une sensation de bien-être retrouvée. Le plus ? La détox peut même jouer un rôle sur la silhouette.

Mais pourquoi faire une détox au printemps ?

Tout au long de nos journées nous accumulons au sein de notre organisme des toxines exogènes et endogènes. Mais l’hiver est une saison propice à la prise de poids. De manière générale, durant cette saison, que ce soit en raison des fêtes ou des températures, nous avons tendance à manger des plats plus lourds et plus riches en graisses. Notre alimentation peut dont être moins saine et par conséquent l’apport de nutriments essentiels pour le bon fonctionnement de notre organisme peut être plus limité.

De surcroît, notre rythme est davantage sédentaire. Nous pratiquons moins d’activités physiques, privilégiant le confort du canapé. Or l’activité physique est essentielle pour « dépolluer » notre organisme. En effet, elle favorise la transpiration, oxygène nos poumons et optimise la circulation sanguine (1). En bref, en hiver l’alimentation n’est pas toujours idéale et les occasions d’évacuer les toxines se font plus rares. On préfère se réconforter avec des plats conviviaux plus caloriques, qui donnent chaud. Nos organes émonctoires (lien vers article foie organe clé de la détox) chargés d’éliminer les toxines (2) se retrouvent alors submergés.

Résultat, à la sortie de l’hiver, on peut se sentir fatigué, avoir une peau terne et un sommeil irrégulier. L’arrivée du printemps est donc le bon moment pour se lancer dans une détox et ainsi donner un coup de pouce à notre organisme en l’aidant à se purifier.

D’autant plus que selon la tradition chinoise, c’est le foie qui est mis à l’honneur à cette saison. Le foie est l’organe « nettoyeur » de l’organisme. C’est notre station d’épuration interne. Il est donc important d’en prendre soin en l’aidant dans sa fonction d’élimination.

Nos conseils pour relancer votre organisme

1 - Débuter par de bonnes bases

Le printemps c’est aussi la saison où les journées se rallongent et où les températures se radoucissent. C’est également le début d’un renouveau au niveau fruits et légumes qui se font un peu plus abondants sur les étals. Ces derniers sont riches en vitamines, minéraux, antioxydants et fibres indispensables à notre santé (3). Le moment est donc idéal pour se remettre à bouger et à s’alimenter plus sainement. Bien s’hydrater est aussi une des conditions pour réussir sa détox. Boire minimum 1,5L d’eau par jour stimule l’action d’élimination des reins, qui débarrassent ainsi l’organisme des toxines. Ces trois éléments sont donc essentiels pour une détox efficace mais aussi pour conserver un certain poids de forme.

2 - Au programme : allez au bouleau !

Par ailleurs, certaines plantes se révèlent être particulièrement intéressantes pour aider à drainer l’organisme. C’est le cas notamment du bouleau, la plante détox par excellence. C’est aussi la plante emblématique du printemps. Plus précisément, c’est à ce moment de l’année que la sève monte dans le bouleau. Elle est alors directement récoltée, en perçant un trou dans l’arbre entre les mois de mars et d’avril. Si la sève est riche en minéraux et oligo-éléments, ce n’est pas pour autant la seule partie de l’arbre à être intéressante. Les feuilles de bouleau sont également utilisées pour leurs bienfaits. Ces dernières renferment des antioxydants (4) et du potassium.

Le bouleau se fait donc l’allié de votre détox printanière. Il possède des vertus drainantes et dépuratives et agit au niveau des organes émonctoires tels que le foie, les reins et les intestins. Par son action globale, il va donc contribuer au bon fonctionnement des mécanismes d’élimination de l’organisme.

En définitive, pour une détox printanière réussie, soyez à l’écoute de votre corps. Profitez de ce renouveau pour sortir vous oxygéner, manger de manière équilibrée, sans oublier de bien vous hydrater. Enfin, n’hésitez pas à vous aider des plantes pour vous accompagner dans le drainage de votre organisme.

Références bibliographiques :

  1. Duncker DJ, Bache RJ. Regulation of coronary blood flow during exercise. Physiol Rev. 2008 Jul;88(3):1009-86.
  2. Pierre-Alexandre DESHAYES - Déséquilibre acido-basique chez le sportif d’endurance : évaluation de la
    récupération et de la performance après une prise en charge ostéopathique des émonctoires (hépato-rénopulmonaire).
    Mémoire 2018 COB
  3. Blekkenhorst LC, Sim M, Bondonno CP, Bondonno NP, Ward NC, Prince RL, Devine A, Lewis JR, Hodgson JM.
    Cardiovascular Health Benefits of Specific Vegetable Types: A Narrative Review. Nutrients. 2018 May 11;10(5):595.
  4. Penkov D, Andonova V, Delev D, Kostadinov I, Kassarova M. Antioxidant Activity of Dry Birch (Betula Pendula)
    Leaves Extract. Folia Med (Plovdiv). 2018 Dec 1;60(4):571-579.

Articles en relation