L'Harpagophytum, l'allié naturel de vos articulations

En vieillissant, nous prenons de plus en plus conscience de l’importance que l’on doit porter à nos articulations. Certaines plantes ont été traditionnellement reconnues pour leurs intérêts dans le bien-être articulaire. L’une des plus citées est bien sûr l’harpagophytum, reconnue depuis des siècles pour son action bénéfique sur les zones articulaires. Mais d’où vient cette plante salvatrice ? Quels sont ses bienfaits ? Quelles autres plantes permettent de retrouver un confort articulaire ?

L’harpagophytum : le bienfaiteur des articulations

L’harpagophytum, dont le nom a pour origine le nom latin « harpagos » - « griffe », est une plante traditionnellement utilisée depuis des centaines d’années en Afrique par les guérisseurs et sorciers locaux. Elle est originaire des régions du désert du Kalahari en passant par les steppes de la Namibie jusqu’en Afrique Australe. Cette plante est également connue sous le nom de « griffe du diable », en raison de ses fruits fourchus qui ont tendance à s’accrocher aux sabots des chevaux. Ces derniers cherchant à s’en débarrasser vont se cabrer et s’agiter de manière endiablée, ce qui lui a valu ce surnom troublant. L’harpagophytum dont les vertus sont contenues dans les racines, connaît aujourd’hui un succès mondial. Focus sur cette plante et ses bienfaits sur les articulations.

De quoi est composé l’harpagophytum ?

Nous devons tous les bienfaits de l’harpagophytum à sa composition particulière en actifs concentrés dans ses racines, notamment :

- Les glycosides irridoïdes qui sont les principaux composés de la plante. Parmi eux, on retrouve l’harpagoside, l’harpagide et la procumbide (1).

- Des flavonoïdes : kaempférol, lutéoline et acides phénoliques

- Des vitamines (vitamine C,...) ainsi que des minéraux (calcium, phosphore, fer, cuivre, magnésium, potassium).

L’harpagophytum, la plante par excellence pour votre bien-être articulaire

La racine d’harpagophytum peut s’avérer être un véritable atout. En effet, elle va aider à réduire la gêne articulaire, permettant ainsi de retrouver un certain confort au quotidien. Celle-ci est en effet reconnue pour son usage traditionnel. Mais, cela va au-delà.  Il est également important de noter que l’harpagophytum a fait l’objet de nombreuses études, dont certaines ont été réalisées chez l’homme. En effet, plusieurs études ont montré que l’administration quotidienne d’extrait de racine d’harpagophytum contenant entre 50 et 60 mg d’harpagosides pendant 8 à 16 semaines, améliorait significativement le confort et la mobilité articulaires chez l’homme (2, 3, 4). Ces études mettent donc en évidence le rôle de l’harpagophytum dans le bien-être des articulations. En outre, des études supplémentaires viennent confirmer ce fait (5. Enfin, des chercheurs ont observé qu’in vitro, l’harpagophytum aurait une activité chondroprotectrice, c’est-à-dire qu’elle protégerait les cellules du cartilage (6). D’autres études chez l’homme, notamment, sont toutefois nécessaires pour confirmer cette découverte.

Existent-ils d’autres plantes qui apportent un bien-être au niveau des zones articulaires ? 

Oui, bien entendu, l’harpagophytum n’a pas le monopole du bien-être articulaire. D’autres plantes possèdent également ces propriétés. Parmi elles, les autres grandes stars sont :

Le curcuma

Curcuma

Ce rhizome, largement utilisé à travers le monde comme épice, possède de multiples vertus, notamment grâce à son actif, la curcumine. L’extrait de curcuma peut se révéler utile en cas d’inconfort articulaire (7). De plus, il possède de réelles qualités antioxydantes. 

La prêle

Prele

L’utilisation de la prêle, ou prêle des champs, est ancestrale et remonte à des millénaires. Sa partie supérieure contient une grande quantité de silice. D’ailleurs d’autres plantes riches en silice, comme l’ortie ou encore le bambou sont reconnues pour leur utilisation sur le bien-être articulaire.

Le saule blanc

Saule blanc

Le saule blanc était déjà utilisé durant l’Égypte antique. En effet, des papyrus datant de 1550 avant JC mentionnent son usage. Cet arbre possède de véritables bienfaits sur les articulations. Plusieurs études ont montré que l’écorce de saule contribuer à une amélioration de l’inconfort articulaire (8, 9).

Le gingembre

Gingembre

Tout comme le curcuma, le gingembre est bien connu pour son utilisation culinaire. Toutefois, il est aussi un atout pour les articulations. En effet, une étude chez l’homme a mis en évidence qu’une consommation régulière d’extrait de gingembre permettait de réduire les désagréments articulaires au niveau du genou (10).

Les plantes sont donc de remarquables atouts pour nos articulations. Efficace pour favoriser le bien-être articulaire, l’harpagophytum reste la plante par excellence pour contribuer à maintenir mobilité et souplesse au niveau des zones articulaires

Références :

1. Mncwangi, N., et al., Devil's Claw-a review of the ethnobotany, phytochemistry and biological activity of Harpagophytum procumbens. J Ethnopharmacol, 2012. 143(3): p. 755-71.

2. Wegener T., Lupke N. Treatment of patients with arthrosis of hip or knee with an aqueous extract of devil’s claw (Harpagophytum procumbens DC.) Phytother. Res. 2003;17:1165–1172. doi: 10.1002/ptr.1322.

3. Chantre P., Cappelaere A., Leblan D., Al E. Efficacy and tolerance of Harpagophytum procumbens versus diacerhein in treatment of osteoarthritis. Phytomedicine. 2000;7:177–183. doi: 10.1016/S0944-7113(00)80001-X.

4. Chrubasik S., Thanner J., Kunzel O., Al E. Comparison of outcome measures during treatment with the proprietary Harpagophytum extract Doloteffin in patients with pain in the lower back, knee, or hip. Phytomedicine. 2002;9:181–194. doi: 10.1078/0944-7113-00140.

5. Sigrun Chrubasik, Christian Conradt, Basil D Roufogalis. Effectiveness of Harpagophytum extracts and clinical efficacy. Phytother Res. 2004 Feb;18(2):187-9. doi: 10.1002/ptr.1416.

6. Dorin Dragos, Marilena Gilca, Laura Gaman and al. Phytomedicine in Joint Disorders. Nutrients. 2017 Jan; 9(1): 70. doi: 10.3390/nu9010070

7. Kuptniratsaikul V., Dajpratham P., Taechaarpornkul W., and al. Efficacy and safety of Curcuma domestica extracts compared with ibuprofen in patients with knee osteoarthritis: A multicenter study. Clin. Interv. Aging. 2014;9:451–458. doi: 10.2147/CIA.S58535

8. Mills SY, Jacoby RK, et al. Effect of a proprietary herbal medicine on the relief of chronic arthritic pain: a double-blind study.Br J Rheumatol 1996 Sep;35(9):874-8. 

9. Schmid B, Ludtke R, et al. Efficacy and tolerability of a standardized willow bark extract in patients with osteoarthritis: randomized placebo-controlled, double blind clinical trial.Phytother Res 2001 Jun;15(4):344-50.

10. Altman R.D., Marcussen K.C. Effects of a ginger extract on knee pain in patients with osteoarthritis. Arthritis Rheum. 2001;44:2531–2538. doi: 10.1002/1529-0131(200111)44:11

Articles en relation