Garder son poids idéal pour un meilleur confort de vie

Les fêtes de fin d’année touchent à leur fin. Si ces festivités riment généralement avec moments de partage et de convivialité, elles sont aussi synonymes d’une succession de repas copieux, qui durent bien souvent toute la journée. Entre saumon, foie gras, bûche de Noël, chocolats,... votre organisme aurait bien besoin de souffler un peu. Si les fêtes de fin d’année sont l’occasion de se faire plaisir, en cette nouvelle année qui commence, il est temps de prendre soin de soi. De ce fait, ce début d’année 2021 serait-il le moment de prendre de bonnes résolutions ? Et pourquoi pas manger mieux pour retrouver votre poids de forme ?

L’alimentation des Français, plus que jamais le cœur des préoccupations

L’alimentation tient un rôle déterminant sur notre santé. S’il est important de manger de manière équilibrée et variée c’est bien pour apporter au corps tous les nutriments essentiels pour être en bonne santé (1). L’alimentation fait l’objet de nombreuses études nationales. C’est notamment le cas des études INCA, et de l’étude Nutri-net santé, qui est d’ailleurs toujours en cours. L’objectif de ces études est d’observer le comportement alimentaire des Français, d’estimer leurs apports quotidiens en nutriments et de mettre ainsi en avant d’éventuels déficits ou à l’inverse des excès alimentaires. Elles peuvent également mettre en évidence des liens entre certains aspects de l’alimentation et certains problèmes de santé (2).

Ces études d’observations ainsi que de nombreuses autres études ont entraîné la mise en place du PNNS (Programme National Nutrition Santé) en 2001. Ce plan de santé publique a pour but d’améliorer l’état de santé des Français par l’alimentation et le sport (3). Ces recommandations du type « consommer 5 fruits et légumes par jour », ou encore « pratiquer au moins 30 minutes d’activité physique par jour », pourtant bien connues, ne sont cependant pas appliqués par tous. En effet, si 42% des adultes consomment bien leur ration de 5 fruits et légumes par jour, les Français mangent encore trop gras (gras saturé), trop sucré et trop salé avec des apports trop insuffisants en fibres (4).

L’alimentation étant un des facteurs principaux influant sur le poids corporel, un déséquilibre alimentaire entraîne le plus souvent une prise de poids.

Or le surpoids et l’obésité peuvent favoriser la survenue de maladies chroniques mais peuvent également altérer la confiance en soi.

C’est pourquoi se nourrir correctement est essentiel pour maintenir son poids d’équilibre, celui vers lequel votre corps tend naturellement et qui vous fait vous sentir bien.

Qu’est-ce que le poids idéal ?

De nos jours, l’outil le plus souvent utilisé pour déterminer le poids idéal est l’Indice de Masse Corporelle ou IMC.

Ce dernier est un calcul qui met en relation la taille et le poids. La formule est la suivante : poids (kg) ÷ taille2 (m).

Le résultat ainsi obtenu permet de classer l’état corporelle de l’individu :

  • Si IMC < 18 : Sous poids
  • Si IMC 18 < IMC < 25 : poids normal
  • Si 25 < IMC < 30 : surpoids
  • Si IMC > 30 : Obésité

L’utilisation de l’IMC présente l’avantage de ne pas à avoir besoin de prendre de mesures comme le tour de taille et donc d’être simple d’utilisation. Toutefois son application comporte des limites. En effet, l’IMC ne donne pas d’information sur la quantité de masse grasse de l’organisme ni sur sa distribution. Elle ne fait pas la distinction entre masse grasse et masse maigre (muscle). Ainsi, par exemple, un rugbyman de haut niveau peut se retrouver avec un IMC de personne obèse sans avoir beaucoup de graisse mais avoir beaucoup de muscles. De plus, selon la localisation de cette masse grasse, les conséquences sur la santé peuvent être plus ou moins problématiques. C’est notamment le cas de la graisse abdominale qui est plus néfaste pour la santé (5) que la graisse gynoïde que l’on retrouve au niveau des cuisses.

Outre l’IMC, d’autres formules ont été élaborées pour déterminer le poids idéal : formule de Broca, formules de Lorentz, formules de Devine,... Mais au final, si toutes ces formules permettent seulement d’avoir une première idée du poids de forme, il est néanmoins important de se rappeler que le poids idéal est avant tout celui dans lequel on se sent bien physiquement et mentalement. Il est différent selon, l’âge, la morphologie ou encore le sexe de chacun. Il ne doit pas suivre une norme, et encore moins un standard de minceur. Le poids idéal est essentiellement celui qui nous permet d’être en bonne santé et que l’on peut maintenir sans frustration.

Comment reprendre ou prendre de bonnes habitudes en ce début d’année ?

Un poids stable, c’est le résultat d’un équilibre entre ce que l’on apporte au corps/à l’organisme (apports énergétiques par l’alimentation) et ce que l’organisme dépense au quotidien pour son fonctionnement (dépenses énergétiques).

1) Les bases d’une alimentation saine

La manière dont on se nourrit a des répercussions sur le poids. Une alimentation équilibrée c’est respecter ses besoins nutritionnels en macro (glucides, lipides et protéines) et micro-nutriments (vitamines, minéraux et oligoéléments). Il est donc important de varier son alimentation et consommer à chaque repas de chaque catégorie d’aliments. Il n’existe pas d’aliments interdits, certains sont simplement à limiter comme ceux qui sont trop riches en acides gras saturés, en sel ou encore contenant trop de sucre. En effet, le sucre lorsqu’il est consommé en trop grande quantité se transforme en graisse dans l’organisme. D’où l’intérêt d’en limiter sa consommation.

Enfin, il est préférable de privilégier le « fait maison », de prendre le temps de manger (bien mastiquer ses aliments – le repas doit durer au minimum 30 min sans pollution environnementale (télé, téléphone…) afin d’apporter des aliments avec une certaine qualité nutritionnelle et d’éviter les grignotages. (6). En effet, 30 mins, c’est le temps nécessaire pour que le système digestif envoie un message de satiété au cerveau. Ainsi nous comprenons que nous avons assez mangé. Il est important d’écouter les signaux que nous envoie notre corps. Ne pas se forcer à manger lorsque l’on a plus ou pas faim ou au contraire s’autoriser une petite collation quand la faim se fait ressentir, permet de maintenir son poids de forme.

2) Ne pas oublier les dépenses énergétiques

Sans rien faire, notre corps dépense de l’énergie pour fonctionner : respirer, faire battre le coeur, digérer nécessitent de l’énergie pour pouvoir être réalisés. A cela s’ajoutent les dépenses énergétiques induites par l’activité physique qui va nécessiter de l’énergie pour faire fonctionner la masse musculaire. L’activité physique va donc permettre d’augmenter la dépense énergétique au quotidien pour conserver l’équilibre entre les apports et les dépenses, et ainsi maintenir le poids.

De plus, l’activité physique régulière va permettre d’améliorer sa condition physique, de préserver sa santé et d’aider à se sentir bien (7). Mais le fait de bouger va avant tout développer la masse musculaire au détriment de la masse grasse. Avec l’âge la masse musculaire diminue naturellement.

C’est physiologique. Il est d’autant plus important de maintenir une activité physique, bien sûr adaptée, quand on vieillit.

3) Se faire aider par les compléments

La base pour garder un poids de forme est donc de bien manger et de ne pas rester sédentaire. Toutefois, il est possible de se faire aider par certains compléments.

En effet, ces derniers peuvent agir sur différentes fonctions physiologiques qui ont un impact indirect ou direct sur la gestion du poids. Ainsi, Glucosol® aide à maintenir un taux de sucre normal dans le sang grâce au banaba, en limitant l’assimilation d’une partie des sucres alimentaires. Sveltinat®, quant à lui, joue un rôle sur 4 fonctions physiologiques :

  • l’élimination des graisses stockées grâce au guarana et aux jeunes pousses de genévrier,
  • l’élimination de l’eau et des toxines grâce aux baies de genévrier
  • et le contrôle du poids grâce au marc de raisin et au poivre noir.

De parfaits alliés pour éliminer les quelques kilos pris pendant les fêtes et ainsi retrouver votre poids de forme.