Êtes-vous bien sûrs de tout savoir sur la vitamine D ?

L'essentiel en 3 points :

  • La vitamine D a une double casquette : elle contribue au bon fonctionnement du système immunitaire et à la santé osseuse et dentaire.
  • La nature est bien faite ! Le corps produit naturellement de la vitamine D grâce à une exposition de la peau régulière et suffisante au soleil, ce qui n’est pas si simple pour nous, Français qui vivons dans l’hémisphère nord! Aussi, une alimentation riche en poissons gras peut apporter la dose suffisante journalière mais soyez prêt à manger 200 g de saumon, 100 g de maquereaux ou 40 sardines tous les jours !
  • 80% des Français manquent de vitamine D. Une supplémentation est recommandée notamment par les Autorités de Santé pour soutenir nos défenses naturelles (1).

S’il y a bien une vitamine qui fait parler d’elle actuellement, c’est la vitamine D ! Le nombre d’études à son sujet a fortement augmenté ces dernières années (2). Elle fut découverte par Harriet Chick à la fin de la Première Guerre mondiale, mais n’a été nommée en tant que telle pour la première fois qu’en 1922 dans les travaux d’Elmer McCollum. Il suggérait l'existence d'une vitamine qui favorisait le dépôt de calcium sur les os (3). A proprement parler, la vitamine D n’est pas une vitamine. Au regard de son mécanisme d’action au sein de notre organisme, il s’agirait plus d’une pro-hormone aux multiples facettes. En d’autres termes, il s’agit d’une hormone inactive qui sera activée dans le corps. Mais quels sont ses rôles et pourquoi se montre-t-elle si essentielle ?

  Le saviez-vous ?

Il existe des populations plus à risque que d’autres de manquer de vitamine D. C’est le cas entre autres des femmes enceintes et des femmes ménopausées en raison de leur contexte hormonal, mais aussi des nouveau-nés en développement. Les personnes à la peau mate ou foncée dont l’absorption de vitamine D est plus faible ainsi que les personnes âgées sont aussi concernées. Ces dernières sont particulièrement vulnérables en raison de la capacité à absorber ou à synthétiser la vitamine D qui diminue avec l’âge (4).

En quoi la vitamine D est si essentielle pour notre immunité ?

La vitamine D joue un rôle au niveau de la fonction immunitaire, sur laquelle elle va intervenir à différents niveaux. Pour commencer, notons que lorsqu’un élément étranger parvient à s’introduire dans notre organisme, notre système immunitaire va se défendre de deux manières distinctes :

  • Il va d’abord envoyer une première réponse à cette agression : la réponse immunitaire innée. Cette première ligne de défense agit de manière simple et immédiate. L’objectif est d’éliminer rapidement l’intrus.
  • Dans un second temps, notre organisme va envoyer une seconde réponse plus lente à se mettre en place : la réponse immunitaire adaptative. Celle-ci est plus efficace et spécifique sur l’agent microbien mais elle nécessite que nos cellules immunitaires aient déjà rencontré l’élément étranger à détruire et soient éduquées pour l’éliminer.

La vitamine D est capable d’agir sur ces deux types de défense (5). Cela fait d’elle un atout de taille pour notre immunité. Pour cela, elle va faciliter l’action et l’efficacité des cellules immunitaires. Enfin, la vitamine D intervient aussi dans la relation entre les gentilles bactéries qui logent dans nos intestins (microbiote intestinal) et l’immunité (6).

La vitamine D est donc l’alliée de notre système immunitaire ! Mais, si sa renommée est si grande, c’est que ses bienfaits ne s’arrêtent pas là. Certains la comparent même à un couteau Suisse. Découvrez pourquoi !

La vitamine D, oui pour notre immunité mais aussi pour nos os et dents !

La vitamine D est aussi bien connue pour sa contribution au maintien de la bonne santé osseuse. Pour remplir ce rôle, elle facilite l’absorption du calcium au niveau des intestins. De ce fait, ce minéral passe plus facilement dans le sang. Ensuite, en maintenant un taux sanguin de calcium suffisant, la vitamine D favorise ainsi une bonne minéralisation osseuse et dentaire (4, 7, 8). Ce qui signifie qu’elle va permettre au calcium de se fixer sur les os et les dents. La vitamine D est donc essentielle tant au moment de la croissance qu’à tout âge de la vie.

Mais au-delà de ces rôles, la vitamine D est aussi importante pour d’autres fonctions telles que le maintien d’une fonction musculaire normale par exemple.

Pourquoi la majorité des Français sont-ils sujets à un déficit en vitamine D ?

Cela ne fait aucun doute, la vitamine D est primordiale pour maintenir un bon état de santé. Pourtant 80% des Français en sont déficients (1) ! Et selon l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), ce n’est guère mieux au niveau mondial. Or les conséquences sur l’organisme d’un déficit en vitamine D sont nombreuses notamment sur le plan osseux, musculaire ainsi que sur celui de l’immunité. Il faut savoir que la majeure partie de la vitamine D est synthétisée sous la peau suite à l’exposition aux UV du soleil.

Toutefois, notre mode de vie actuel est tel quel que nous passons moins de temps en plein air. De plus, certaines régions manquent d’ensoleillement, notamment dans le Nord de la France. Cela induit une faible exposition au soleil et donc une production réduite de vitamine D par l’organisme. Voilà une des raisons pour lesquelles nous pouvons manquer de vitamine D !

Néanmoins, elle peut également être apportée par l’alimentation. Les principales sources alimentaires sont entre autres les poissons gras, l’huile de foie de morue, les produits laitiers enrichis ou encore certains champignons. Toutefois, pour atteindre la dose recommandée de 1000UI (ou 25μg) en vitamine D (9), il faudrait consommer 290g de saumon ou 2 grosses cuillères à café d’huile de foie de morue ou encore 14 jaunes d’oeufs, tous les jours. Au quotidien il est difficile d’adopter ce type de régime alimentaire.

Que recommandent les organismes de Santé ?

Ainsi pour y remédier, l’OMS préconise la supplémentation en vitamine D. Elle serait efficace pour maintenir le bon fonctionnement du système immunitaire notamment en période d’hiver (10). Un apport supplémentaire est d’ailleurs conseillé pour les nouveau-nés et les personnes âgées dont les besoins sont accrus. Des études récentes ont rapporté l’effet protecteur d’une supplémentation quotidienne en vitamine D (11). Un apport de 1000 UI/ jour est recommandé en population générale (12).

La vitamine D est donc indispensable à notre organisme tant pour son rôle sur la santé osseuse que pour celui sur notre immunité. Il est donc primordial de trouver la solution adaptée pour préserver un état de bien-être. Et ce dès la naissance principalement pour la croissance et la dentition ; à l’âge adulte pour satisfaire nos besoins journaliers ; et en vieillissant quand la production de vitamine D diminue.

Références

1.Vernay M, Sponga M, Salanave B, et al. Statut en vitamine D de la population adulte en France: l’étude nationale nutrition santé (ENNS, 2006-2007). BEH 2012; (16-17):189-94.

2.Vincent Amstutz, Bernard Favrat, Jacques Cornuz, and al. Vitamine D : actualité et recommandations. Rev Med Suisse 2011; volume 7. 2332-2338.

3.Chang SW, Lee HC. Vitamin D and health - The missing vitamin in humans. Pediatr Neonatol. 2019 Jun;60(3):237-244. doi: 10.1016/j.pedneo.2019.04.007. Epub 2019 Apr 17. PMID: 31101452.

4.ANSES. Vitamine D : pourquoi et comment assurer un apport suffisant ? url : https://www.anses.fr/fr/content/ vitamine-d-pourquoi-et-comment-assurer-un-apport-suffisant

5.Sassi F, Tamone C, D'Amelio P. Vitamin D: Nutrient, Hormone, and Immunomodulator. Nutrients. 2018 Nov 3;10(11):1656. doi: 10.3390/nu10111656. PMID: 30400332; PMCID: PMC6266123.

6.Prietl B, Treiber G, Pieber TR, and al. Vitamin D and immune function. Nutrients. 2013 Jul 5;5(7):2502-21. doi: 10.3390/nu5072502. PMID: 23857223; PMCID: PMC3738984.

7.Véronique Coxam, Marie-Jeanne Davicco et Yohann Wittrant. Vitamine D et santé osseuse. OCL 2014, 21(3) D303c. ,Published by EDP Sciences 2014, DOI:10.1051/ocl/2014008

8.Botelho J, Machado V, Proença L, and al. Vitamin D Deficiency and Oral Health: A Comprehensive Review. Nutrients. 2020 May 19;12(5):1471. doi: 10.3390/nu12051471. PMID: 32438644; PMCID: PMC7285165. https://www.academie-medecine.fr/wp-content/uploads/2020/05/Vitamine-D-et-Covid-19.pdf

10.OMS. La vitamine D pour la prévention des infections des voies respiratoires

11.Martineau AR, Jolliffe DA, Hooper RL, et al. Vitamin D supplementation to prevent acute respiratory tract infections: systematic review and meta-analysis of individual participant data. BMJ 2017;356:i6583.

12. L'OMS (Organisation Mondiale de la Santé) et le corps médical recommandent la vitamine D, notamment pendant les périodes hivernales. L’Académie de Médecine en France préconise, pour la population générale, une dose de vitamine D de 800 UI à 1000 UI par jour.

Articles en relation