Conduite et vision : comment garder l'oeil en vieillissant ?

L’essentiel en 3 points

● Tout comme le reste du corps, les yeux changent en vieillissant. Avec le temps, les constituants de l'œil s’altèrent : nous voyons moins bien.

● Cette acuité visuelle en baisse peut être particulièrement gênante pour la conduite. Elle l’est encore plus pour les déplacements de nuit.

● Heureusement des solutions naturelles existent pour aider à maintenir une bonne vision.

8 millions, c’est le nombre de conducteurs en France qui ont plus de 65 ans (2). Pour beaucoup la conduite est synonyme de liberté et d’autonomie. Cependant, dans certains cas, elle peut représenter un vrai danger. C’est un fait ! En vieillissant, les qualités de la vision baissent. Et c’est encore pire la nuit où la visibilité est fortement réduite. Or de mauvaises capacités visuelles peuvent entraîner des accidents ayant des conséquences plus ou moins graves. Alors comment expliquer ce déclin avec l’âge ? Découvrez les solutions pour entretenir votre vision, afin de pouvoir continuer à vous déplacer avec votre véhicule en toutes circonstances.

Le saviez-vous ?

Le vieillissement naturel n’est pas le seul à dégrader la santé oculaire. C’est le cas également d’une exposition prolongée au soleil sans protections solaires. Les fautifs ne sont nul autre que les ultraviolets (UV) et la lumière bleue qui composent les rayons du soleil. Ces derniers accélèrent le vieillissement des cellules de l'œil, ce qui altère plus rapidement la vision (1).

Conduit-on toujours bon pied bon oeil après 50 ans ?

A l’échelle mondiale, 285 millions de personnes ont une déficience visuelle, dont 65% ont plus de 50 ans (3). Le vieillissement entraîne un certain nombre de changements au niveau de l'œil et de la vision. Parmi eux :

Laboratoire Naturavignon

- Une réduction du champ visuel avec l’âge (4) pouvant atteindre seulement 20 à 30°.

- Le cristallin s'opacifie ce qui empêche la rétine de jouer correctement son rôle. Cette opacification du cristallin, cette petite lentille ovale située derrière la pupille, est responsable d'une baisse progressive de la vue. Elle est aussi associée à un éblouissement à la lumière vive, surtout gênant notamment la nuit pour la conduite nocturne.

- La rétine, dont la macula tend à s’altérer. La rétine tapisse le fond de l'œil et constitue sa partie sensorielle. En son centre, la macula, permet de voir les détails et en particulier de lire. Les bâtonnets présents dans la macula qui, normalement aident à voir à faible luminosité, ont plus de mal à fonctionner avec l’âge. L’œil a donc plus de difficultés à voir lorsque la luminosité diminue, comme notamment au crépuscule ou lors du passage d’un endroit éclairé à un endroit sombre. Il devient alors extrêmement difficile de conduire sa voiture en toute sécurité, ou même tout simplement de se déplacer à pied dans la pénombre.

- Les muscles responsables de la taille de la pupille s’affaiblissent entraînant un rétrécissement de la pupille, qui se dilate plus lentement. Il en découle une diminution de l’adaptation aux changements de luminosité et une réduction de la résistance à l’éblouissement. De plus, avec l’âge, le temps de récupération suite à l'éblouissement est plus long. Quand il faut 10 secondes à 25 ans, cela peut mettre jusqu’à 2 minutes chez les plus de 40 ans (5).

Toutes ces modifications de la vision dues à l’âge, peuvent avoir des répercussions sur la conduite, notamment de nuit. Ainsi, chez les seniors, le balayage visuel réduit peut poser problème, principalement au niveau des intersections et des changements de voies, par exemple. De la même manière, les conducteurs âgés se retrouvent plus facilement, et plus longtemps, éblouis lorsqu'ils croisent les phares d’une voiture la nuit.

Vieillir ou conduire, pourquoi choisir ?

Les yeux sont de précieux attributs essentiels à la conduite. Dès qu’un conducteur s’installe derrière son volant, sa vision est immédiatement mise à contribution. Alors pour l’entretenir, il existe des solutions naturelles pour que tous les feux restent au vert.

1. Des petits exercices pour les yeux

Il existe des petits exercices simples pour travailler votre vision. Le but est de prévenir la fatigue oculaire qui correspond à une altération temporaire de la vision (baisse de l’acuité visuelle, difficultés d'accommodation en passant de la vision de loin à la vision de près, vision légèrement floue, irritation des yeux, …) suite à un effort trop important ou à un environnement irritant (fumée de cigarette, temps passé devant un écran, vent, poussière, etc.). L’un d’eux consiste à fixer son doigt puis à le rapprocher de son nez en tentant de garder la netteté de sa vue le plus longtemps possible puis de l’éloigner. Répétez 25 fois l’opération. L’idéal étant de pratiquer cet exercice 3 fois par jour. Cet exercice va permettre de renforcer les muscles utilisés lorsque les yeux sont en mouvement.

2. Des nutriments qui en mettent plein la vue

Un des responsables du vieillissement des yeux est le stress oxydatif. Ce dernier produit des radicaux libres, qui altèrent les cellules de l'œil. A garder ? Notre alimentation est une bonne source de nutriments aux nombreux bienfaits sur la vision. Prenons l’exemple des fruits et légumes. Ils contiennent de puissants antioxydants capables de limiter le vieillissement prématuré. Pour la petite anecdote, la myrtille est d’ailleurs reconnue comme le fruit de la vision. Elle optimise la vision nocturne et soutient les yeux fatigués. Selon la légende, elle aurait aidé des pilotes de la Royale Air Force durant le Seconde Guerre mondiale à mieux voir de nuit (6). D’autres nutriments contribuent également au maintien d’une bonne vision. Ils agissent au niveau de la rétine et favorisent son fonctionnement normal. C’est le cas:

Laboratoire Naturavignon

- Vitamine A : La rétine est composée de cellules spécifiques en forme de cônes et de bâtonnets qui transforment la lumière en influx nerveux interprétés en images par le cerveau. Les cônes (impliqués dans la vision diurne) comme les bâtonnets (impliqués dans la vision nocturne) ont besoin de vitamine A pour fonctionner. La vitamine A est donc indispensable à la vision de jour comme de nuit. Elle participe notamment à une bonne adaptation de l’œil à l’obscurité, ce qui aide ainsi à prévenir les éblouissements nocturnes. En s’accommodant, l’œil dispose d’une meilleure perception visuelle. Des études montrent également que la vitamine A aide également à une bonne irrigation de l’œil pour éviter la sécheresse oculaire.

- Vitamine B2 : Elle joue un rôle important dans la protection et le maintien de la vision. Elle aide à préserver la transparence du cristallin, ce qui aide ainsi à limiter la sensibilité des yeux à la lumière vive.

- Oméga 3 DHA : La rétine contient de grandes quantités de DHA. Ce dernier a un rôle à jouer dans le fonctionnement des membranes des photorécepteurs de la rétine : perméabilité, fluidité, épaisseur et couche lipidique du film lacrymal.

Conduire est un acte quotidien pour de nombreux seniors. Prendre soin de sa vue est donc capital. Si des solutions existent, pour vous assurer une conduite sereine et sans risque, notamment de nuit, parlez-en avec votre médecin et n’hésitez pas à faire examiner vos yeux par un optométriste ou un ophtalmologue.

Références :

1. C. Backes, A. Religi, L. Moccozet. Sun exposure to the eyes: predicted UV protection effectiveness of various sunglasses. J Expo Sci Environ Epidemiol. 2019; 29(6): 753–764.

2. Ministère de la transition écologique : Enquête nationale transports et déplacements (ENTD) 2008. url : https://www.statistiques.developpement-durable.gouv.fr/enquete-nationale-transports-et-deplacements-entd-2008

3. Chader GJ, Taylor A. Preface: The aging eye: normal changes, age-related diseases, and sight-saving approaches. Invest Ophthalmol Vis Sci. 2013 Dec 13;54(14):ORSF1-4. doi: 10.1167/iovs.13-12993. PMID: 24335060; PMCID: PMC4139274.

4. Ball KK, Beard BL, Roenker DL, Miller RL, Griggs DS. Age and visual search: expanding the useful field of view. J Opt Soc Am A. 1988 Dec;5(12):2210-9. doi: 10.1364/josaa.5.002210. PMID: 3230491.

5. Sécurité routière : Conseils aux proches des seniors en difficulté de conduite. Url : https://www.securite-routiere.gouv.fr/chacun-sa-conduite/conseils-aux-proches-des-seniors

6. Droit des militaire : La myrtille et la vision nocturne. Url : https://www.droitdesmilitaires.fr/1829

L’essentiel en 3 points

Tout comme le reste du corps, les yeux changent en vieillissant. Avec le temps, les constituants de l'œil s’altèrent : nous voyons moins bien.

Cette acuité visuelle en baisse peut être particulièrement gênante pour la conduite. Elle l’est encore plus pour les déplacements de nuit.

Heureusement des solutions naturelles existent pour aider à maintenir une bonne vision.

8 millions, c’est le nombre de conducteurs en France qui ont plus de 65 ans (2). Pour beaucoup la conduite est synonyme de liberté et d’autonomie. Cependant, dans certains cas, elle peut représenter un vrai danger. C’est un fait ! En vieillissant, les qualités de la vision baissent. Et c’est encore pire la nuit où la visibilité est fortement réduite. Or de mauvaises capacités visuelles peuvent entraîner des accidents ayant des conséquences plus ou moins graves. Alors comment expliquer ce déclin avec l’âge ? Découvrez les solutions pour entretenir votre vision, afin de pouvoir continuer à vous déplacer avec votre véhicule en toutes circonstances.

Le saviez-vous ?

Le vieillissement naturel n’est pas le seul à dégrader la santé oculaire. C’est le cas également d’une exposition prolongée au soleil sans protections solaires. Les fautifs ne sont nul autre que les ultraviolets (UV) et la lumière bleue qui composent les rayons du soleil. Ces derniers accélèrent le vieillissement des cellules de l'œil, ce qui altère plus rapidement la vision (1).

Conduit-on toujours
bon pied bon oeil
après 50 ans ? 

A l’échelle mondiale, 285 millions de personnes ont une déficience visuelle, dont 65% ont plus de 50 ans (3). Le vieillissement entraîne un certain nombre de changements au niveau de l'œil et de la vision. Parmi eux :

Laboratoire Naturavignon

- Une réduction du champ visuel avec l’âge (4) pouvant atteindre seulement 20 à 30°.

- La rétine, dont la macula tend à s’altérer. La rétine tapisse le fond de l'œil et constitue sa partie sensorielle. En son centre, la macula, permet de voir les détails et en particulier de lire. Les bâtonnets présents dans la macula qui, normalement aident à voir à faible luminosité, ont plus de mal à fonctionner avec l’âge. L’œil a donc plus de difficultés à voir lorsque la luminosité diminue, comme notamment au crépuscule ou lors du passage d’un endroit éclairé à un endroit sombre. Il devient alors extrêmement difficile de conduire sa voiture en toute sécurité, ou même tout simplement de se déplacer à pied dans la pénombre.

- Le cristallin s'opacifie ce qui empêche la rétine de jouer correctement son rôle. Cette opacification du cristallin, cette petite lentille ovale située derrière la pupille, est responsable d'une baisse progressive de la vue. Elle est aussi associée à un éblouissement à la lumière vive, surtout gênant notamment la nuit pour la conduite nocturne.

- Les muscles responsables de la taille de la pupille s’affaiblissent entraînant un rétrécissement de la pupille, qui se dilate plus lentement. Il en découle une diminution de l’adaptation aux changements de luminosité et une réduction de la résistance à l’éblouissement. De plus, avec l’âge, le temps de récupération suite à l'éblouissement est plus long. Quand il faut 10 secondes à 25 ans, cela peut mettre jusqu’à 2 minutes chez les plus de 40 ans (5).

Toutes ces modifications de la vision dues à l’âge, peuvent avoir des répercussions sur la conduite, notamment de nuit. Ainsi, chez les seniors, le balayage visuel réduit peut poser problème, principalement au niveau des intersections et des changements de voies, par exemple. De la même manière, les conducteurs âgés se retrouvent plus facilement, et plus longtemps, éblouis lorsqu'ils croisent les phares d’une voiture la nuit.

Vieillir ou conduire :
pourquoi 
choisir ? 

Les yeux sont de précieux attributs essentiels à la conduite. Dès qu’un conducteur s’installe derrière son volant, sa vision est immédiatement mise à contribution. Alors pour l’entretenir, il existe des solutions naturelles pour que tous les feux restent au vert.

1. Des petits exercices pour les yeux

Il existe des petits exercices simples pour travailler votre vision. Le but est de prévenir la fatigue oculaire qui correspond à une altération temporaire de la vision (baisse de l’acuité visuelle, difficultés d'accommodation en passant de la vision de loin à la vision de près, vision légèrement floue, irritation des yeux, …) suite à un effort trop important ou à un environnement irritant (fumée de cigarette, temps passé devant un écran, vent, poussière, etc.). L’un d’eux consiste à fixer son doigt puis à le rapprocher de son nez en tentant de garder la netteté de sa vue le plus longtemps possible puis de l’éloigner. Répétez 25 fois l’opération. L’idéal étant de pratiquer cet exercice 3 fois par jour.

Cet exercice va permettre de renforcer les muscles utilisés lorsque les yeux sont en mouvement.

2. Des nutriments qui en mettent plein la vue

Un des responsables du vieillissement des yeux est le stress oxydatif. Ce dernier produit des radicaux libres, qui altèrent les cellules de l'œil. A garder ? Notre alimentation est une bonne source de nutriments aux nombreux bienfaits sur la vision. Prenons l’exemple des fruits et légumes. Ils contiennent de puissants antioxydants capables de limiter le vieillissement prématuré. Pour la petite anecdote, la myrtille est d’ailleurs reconnue comme le fruit de la vision. Elle optimise la vision nocturne et soutient les yeux fatigués. Selon la légende, elle aurait aidé des pilotes de la Royale Air Force durant le Seconde Guerre mondiale à mieux voir de nuit (6).

Laboratoire Naturavignon

D’autres nutriments contribuent également au maintien d’une bonne vision. Ils agissent au niveau de la rétine et favorisent son fonctionnement normal. C’est le cas :

- Vitamine A : La rétine est composée de cellules spécifiques en forme de cônes et de bâtonnets qui transforment la lumière en influx nerveux interprétés en images par le cerveau. Les cônes (impliqués dans la vision diurne) comme les bâtonnets (impliqués dans la vision nocturne) ont besoin de vitamine A pour fonctionner. La vitamine A est donc indispensable à la vision de jour comme de nuit. Elle participe notamment à une bonne adaptation de l’œil à l’obscurité, ce qui aide ainsi à prévenir les éblouissements nocturnes. En s’accommodant, l’œil dispose d’une meilleure perception visuelle. Des études montrent également que la vitamine A aide également à une bonne irrigation de l’œil pour éviter la sécheresse oculaire.

- Vitamine B2 : Elle joue un rôle important dans la protection et le maintien de la vision. Elle aide à préserver la transparence du cristallin, ce qui aide ainsi à limiter la sensibilité des yeux à la lumière vive.

- Oméga 3 DHA : La rétine contient de grandes quantités de DHA. Ce dernier a un rôle à jouer dans le fonctionnement des membranes des photorécepteurs de la rétine : perméabilité, fluidité, épaisseur et couche lipidique du film lacrymal.

Conduire est un acte quotidien pour de nombreux seniors. Prendre soin de sa vue est donc capital. Si des solutions existent, pour vous assurer une conduite sereine et sans risque, notamment de nuit, parlez-en avec votre médecin et n’hésitez pas à faire examiner vos yeux par un optométriste ou un ophtalmologue.

Références

1. C. Backes, A. Religi, L. Moccozet. Sun exposure to the eyes: predicted UV protection effectiveness of various sunglasses. J Expo Sci Environ Epidemiol. 2019; 29(6): 753–764.

2. Ministère de la transition écologique : Enquête nationale transports et déplacements (ENTD) 2008. url : https://www.statistiques.developpement-durable.gouv.fr/enquete-nationale-transports-et-deplacements-entd-2008

3. Chader GJ, Taylor A. Preface: The aging eye: normal changes, age-related diseases, and sight-saving approaches. Invest Ophthalmol Vis Sci. 2013 Dec 13;54(14):ORSF1-4. doi: 10.1167/iovs.13-12993. PMID: 24335060; PMCID: PMC4139274.

4. Ball KK, Beard BL, Roenker DL, Miller RL, Griggs DS. Age and visual search: expanding the useful field of view. J Opt Soc Am A. 1988 Dec;5(12):2210-9. doi: 10.1364/josaa.5.002210. PMID: 3230491.

5. Sécurité routière : Conseils aux proches des seniors en difficulté de conduite. Url : https://www.securite-routiere.gouv.fr/chacun-sa-conduite/conseils-aux-proches-des-seniors

6. Droit des militaire : La myrtille et la vision nocturne. Url : https://www.droitdesmilitaires.fr/1829

Produits associés

Partager ce contenu